L’art du mélange et du métissage

Collectionneur ou accumulateur ? Si le premier accorde de la valeur à l’objet en termes d’estimation, les seconds ne s’intéressent qu’au plaisir esthétique et à l’effet décoratif que l’ensemble des objets acquis va produire.

Choisissez une thématique comme celle du voyage ou laissez vous aller à des compositions plus personnelles !

La déco ethnique :

Cette gymnastique décorative dans l’esprit du voyage s’avère un excellent parti pris pour les amoureux du voyage et ceux qui aiment chiner : pas d’erreur possible, il suffit de travailler l’imaginaire en s’aidant d’ouvrages référents sur le pays choisi.

La décoration ethnique a le vent en poupe, il est donc très facile de trouver du mobilier en adéquation avec le thème choisi.

Côté décoration, il n’est pas difficile d’associer la matière à l’objet : enduits à la marocaine aux pigments naturels, l’artisanat comme le travail du métal (plateaux, coupes en métal martelé, ferronnerie sur les piétements et fenêtres,…), choix des textiles… Il suffit juste de reconstituer le décor dans les règles de l’art. Il faut ensuite associer au décor les souvenirs de voyage (idéal pour les recycler), les objets chinés dans les vide-greniers, les tapis adéquats, et des pièces maîtresses de qualité pour les collectionneurs (masques d’Afrique, plats en bois, colliers…).

 

Conseils pour une décoration « mélange / métissage » :

  • Travailler l’accumulation d’objets en optant pour une même famille ou un même thème sauf l’esprit vintage 50/60/70 qui se mélange assez bien.
  • Ranger les collections d’objets dans des meubles en rapport avec le thème.
  • Customiser les meubles avec des patines qui donnent l’air d’avoir vécu. Au besoin vieillir les surfaces.
  •  Créer des surfaces d’exposition dans des meubles de type armoires grillagées ou vitrées, dans des meubles de métier ou de vieilles bibliothèques… Exemples : table de rempotage pour exposer de vieux outils(dans une entrée), meuble d’épiceries pour des séries de boîtes à épices (cuisine), bibliothèques pour accueillir des collections de vieux livres, …
  • Jouer l’esprit vitrine, c’est aussi savoir se servir de toutes les surfaces ! Ainsi, les murs peuvent accueillir des collections d’assiettes, d’horloges, de chapeaux, de miroirs, de casseroles émaillées, de cafetières, de théières, de brocs, d’affiches, de plateaux…
  • Reconstituer un cabinet de curiosités en accumulant des objets hétéroclites et rares issus des trésors de la nature (esprit du XVIème siècle à l’époque des grands voyages d’explorations et de l’essor des sciences) : coquillages, coraux, animaux, herbiers, insectes, livres anciens sur la biologie et les sciences… Comme pour une mini exposition, choisir les contenants, travailler les couleurs dans des des tons sombres (gris, brun, argile, bleu pétrole,) et jouer avec l’éclairage sur les pièces maîtresse.
  • Théâtraliser votre décor en créant une décoration insolite avec des thèmes religieux, des scénettes d’aventuriers des mers : malles, bottes, mannequins, maroquinerie ancienne, habits d’époque, instruments de navigation, maquettes.
  • Utiliser les salons, les bureaux, les chambres pour les mises en scène et chaque surface utile : cheminées, étagères, dessus de commode…
  • Mélanger un style ancien avec du contemporain, inventer de nouvelles associations ou de nouveaux objets : des chaises années 50 avec des surfaces en zinc, un vieux fauteuil en cuir ou des meubles chinés dans des intérieurs contemporains…

Idées de thèmes à explorer : les mers, les arts populaires régionaux, le mélange des styles, les fantaisies vintage, la « récup’ militaire », les contrées lointaines.

Catégories

Articles similaires

Partager cet article