Le chic « so british » pour le salon déc10

Le chic « so british » pour le salon

decoration-salon-style-anglais

Selon Proust et ses contemporains, le vrai chic est anglais : c’est à la fois un style de vie et un art du raffinement qui transparaît aussi bien dans la mode vestimentaire que dans le mobilier et la manière d’agencer une pièce.

Chic, mais un peu délabré et doté d’une pointe d’excentricité.

Cette mode a traversé les époques, des clubs du XIXe siècle aux intérieurs d’aujourd’hui.

Voici quelques pistes pour un salon chic « so British ».

 

Trois indémodables du salon style anglais

Partout dans le monde, que vous soyez à Londres, à New Delhi ou à Shanghai, un salon anglais se distingue par ses  3 « indémodables » du chic anglais :

 

  • Le tissu Liberty : le Liberty est une marque anglaise de tissu décoré principalement avec des motifs à petites fleurs, qui se décline généreusement sur des coussins, des rideaux, des meubles ou des lampes.
  • Le canapé et les fauteuils Chesterfield : le canapé et les fauteuils Chesterfield au cuir patiné (on en trouve aujourd’hui teinté en jaune, en bleu, en vert olive, ou encore en velours !), au dossier capitonné et aux accoudoirs cloutés, ont été conçus par un certain Lord Philip Stanhope pour permettre à un gentleman (nous sommes au XVIIIe siècle) de s’asseoir tout droit sans plisser son vêtement.
  • La bibliothèque « cocktail bar » : la bibliothèque « cocktail bar » en acajou massif où voisinent, près d’un buste de l’Amiral Nelson et d’une bouteille de Cherry-Brandy, les ouvrages de Virginia Woolf, Oscar Wilde et Bruce Chatwyn.

 

Salon style anglais : un peu délabré, avec une pointe d’excentricité

deco-salon-style-anglais

Crédit photo : Paris on Ponce & Le Maison Rouge

C’est bien connu : les aristocrates anglais ne trouvent pas « chic » de porter des vêtements trop neufs, mais il faut porter des vêtements un peu délabrés avec une pointe d’excentricité.

De même, il faut que leur intérieur, et en particulier le salon qui est la pièce de réception, donne l’impression de n’avoir pas changé depuis au moins 50 ans : la peinture se craquelle (légèrement !), un ou deux lambeaux de papier peint pendent au mur.

Le style « chic délabré », c’est le secret d’un salon de style anglais et la philosophie de la vieille aristocratie anglaise : laisser vieillir et se dégrader ce que l’on possède !

Alors, n’hésitez pas : une vieille malle de voyage couverte d’étiquettes que le temps aura partiellement effacées (l’Anglais est un grand voyageur), une collection de cannes dépareillées, des soieries chinoises et des tissus indiens aux tons passés, un grand miroir à dorures ébréché, et vous touchez presque au but.

Notez enfin que le sens esthétique d’un Anglais est parfois déconcertant. Du rouge éclatant se marie curieusement avec du bleu éteint, du jaune moutarde avec du rose pâle : l’intérieur de son salon est une palette digne d’un peintre halluciné !

Que vous placiez maintenant, au-dessus de la cheminée, une photo du champion cycliste Bradley Wiggins aux côtés d’une tête de cerf empaillée n’étonnera personne : « So British ! ».

Catégories

Articles similaires

Partager cet article