Comment apprivoiser l’esprit bohème dans la déco ?

decoration-chambre-style-bohemeCrédit photo : delamaison.fr

A mille lieux de l’esprit zen, monochrome et dépouillé, le style gipsy, bohème ou nomade nous invite à une évasion des plus authentiques où règnent en maître couleurs, bien-être et gaieté. Un esprit hétéroclite empreint d’une heureuse nonchalance pour réchauffer l’hiver ! Voici quelques clés pour décrypter la décoration esprit bohème…

 

Esprit bohème en déco : une vague fantaisiste

 

decoration-salon-style-boheme

Crédit photo : Caravane

Dans la vague du Do It Yourself telles qu’exposées au dernier salon Création & Savoir-faire en novembre 2015, les idées créatives ne manquent pas pour métamorphoser nos intérieurs dans la joie et la bonne humeur.

L’art du style bohème, c’est d’afficher une certaine décontraction qui va de pair avec un esprit nomade et inventif : des couleurs chaudes, un tissage ou un tapis en guise de tableau sur le mur, des franges et de volants pour habiller les textiles, des petits objets venus d’ailleurs à accumuler sur une table ou une console, etc.

On retient donc le côté joyeux et coloré de l’esprit bohême qui glorifie les Seventies avec des graphismes à gogo, des motifs floraux, des associations de couleurs pop et des effets de brillance orchestrés par les déclinaisons patinées et dorées du cuivre ou du laiton.

 

 

L’hiver sous l’influence de la déco « bohème »

decoration-style-gipsy-boheme

Source : Pinterest – Princesse aux bidouilles

Les tissus imprimés, les gros tweeds, les patchworks en tous genres, les tapis kilims, les plaids tricotés et les coussins bariolés arrivent à grands renforts de couleurs pour réchauffer l’hiver.

A la différence de l’ambiance chalet toute en teintes neutres et matériaux bois, l’esprit bohème cultive le goût des couleurs chaudes, du fait-main ou du « comme si c’était fait main », des objets vintage, de l’ethnique et des motifs disparates.

Loin de la cacophonie, les mélanges laissent la part belle à la liberté d’expression.

Mais attention, sous son air décontracté, cette approche de la décoration nécessite tout de même une certaine maîtrise dans son orchestration. Pour vous y aider, travaillez l’harmonie d’une gamme de couleurs en veillant à ne jamais dépasser plus de cinq nuances. Ce fil couleur englobe la peinture des murs, le sol, le tissu des assises (canapés et fauteuils) et les accessoires de déco.

Ainsi, vous pouvez semer des coussins disparates et archi colorés sur votre canapé, des tapis pour réveiller votre sol, recouvrir un siège avec des tissus d’ameublement panachés – un pour l’assisse, un autre pour le dossier –  à condition que le lien se fasse toujours par la couleur. Bref, on peut bousculer les codes sans pour autant se départir d’un certain chic. Voilà comment vous en sortir gagnant pour imprimer une atmosphère personnelle à votre intérieur !

Catégories

Articles similaires

Partager cet article