Composer sa palette de couleurs – 1ère partie

Difficile exercice de composer sa palette de couleurs… De l’influence de l’air du temps en passant par vos aspirations profondes, la composition chromatique est souvent subjective mais elle s’étaye de repères et de règles qu’il est de bon ton de connaître pour structurer ou restructurer un espace, sachant que chaque pièce a ses codes.

Couleurs et codes

Les codes couleur agissent au niveau de la structure visuelle des pièces mais également des sensations ressenties. À titre d’exemple, on peut rappeler qu’une couleur claire agrandit une petite pièce et qu’une teinte sombre peut donner de la chaleur à un grand espace sans l’écraser. Un blanc très fort a tendance à capter toute l’attention de l’œil mais en présence de couleurs vives, celles-ci sont plus à l’aise.
A noter :

  • Les couleurs fortes et lumineuses se réservent les pièces à vivre (cuisine, salle à manger, salon),
  • Les teintes tendres et fraîches illuminent les salles de bains
  • Les tons doux et apaisants s’invitent dans les chambres.
  • Quant aux pièces de passage (entrée, couloir, buanderie, dressing, WC), elles laissent libre cours à l’imagination et on peut y oser les mélanges les plus audacieux … ou les plus sages.

 

Catégories

Articles similaires

Partager cet article