Conseils couleurs pour repeindre des combles

conseils-couleurs-repeindre-combles-2

Nos astuces peinture pour dynamiser l’espace de vos combles.

Souvent étroites, les combles demandent une attention particulière quant au choix des couleurs qui les composent. Pour maximiser la luminosité sans rester dans le “tout blanc”, voici quelques conseils à lire avant de mettre le premier coup de rouleau !

Les couleurs fortes pour délimiter lespace

A la différence des pièces carrées ou rectangulaires, les combles ont une forme inhabituelle, parfois difficile à appréhender d’un coup d’œil. Vous devez donc donner des repères visuels clairs à votre pièce : une couleur forte (taupe, bordeaux, bleu de cobalt, chocolat…) sur un mur viendra accentuer les lignes et modeler l’espace à votre guise.

Mais attention : pour créer le contraste voulu et maximiser la luminosité, les autres murs ainsi que le plafond devront conserver des tons neutres et clairs, comme des pastels ou des blancs cassés.

conseils-couleurs-repeindre-combles-3

Du peps pour les combles lumineux

Des combles bien éclairées, avec une verrière par exemple, permettent d’oser la couleur.

Le choix des teintes et leur harmonie est similaire aux autres pièces de la maison.

Cependant, vous devez garder à l’esprit que les proportions sont bien différentes ! Avec l’inclinaison, les murs sont plus petits et le plafond prend alors une place centrale. Pour un look coloré, associez donc deux teintes, pour le plafond et les murs, en conservant un sol neutre. Restez dans les tons clairs pour ne pas assombrir la pièce : beige et jaune safran pour un coin détente vitaminé, bleu acier et vert tendre pour une chambre apaisante ou encore rose dragée et mauve pour un espace girly !

Jouez sur l’inclinaison !

Toute la difficulté pour peindre des combles réside dans la jonction entre le toit et les murs : pente plus ou moins inclinée, elle peut également être arrondie. L’occasion de jouer sur les lignes pour définir l’espace.

Avec cette pièce, vous avez l’occasion unique de modifier les volumes : contraste de matières, avec un lambris jusqu’à mi-hauteur, ou de couleurs, en associant une partie du mur avec le plafond.

Une plinthe décorative peut également diviser marquer un arrêt dans le cas d’une jonction arrondie ou pour atténuer la hauteur des murs si elle vous semble trop importante. Dans ce cas, privilégiez les couleurs passives (gris, beige…) en haut et choisissez une couleur plus soutenue pour le bas.

conseils-couleurs-repeindre-combles

Catégories

Articles similaires

Partager cet article