Conseils pour un intérieur « pop »

deco-style-pop-art

Le style « pop », comme le Pop Art dont il est issu, se définit comme un détournement et un agrandissement d’objets issus de la culture populaire américaine : un gant de Baseball géant transformé en siège ou une épingle à nourrice de 2 mètres qui devient un luminaire. C’est ce changement d’échelle qui qualifie le style « pop », autant que les couleurs et les formes.

Voici nos clés pour entrer dans cet univers gai et léger (même si, originellement, le Pop Art est une critique de la société de consommation) et nos conseils pour réaliser un intérieur « pop », pourvu que vous ayez un peu d’humour et beaucoup de fantaisie. Il vous suffit de flâner dans une brocante ou un marché aux puces à Paris, Londres ou Brooklyn …

 

Style pop en déco : objets détournés et accessoires inattendus

 

Le détournement d’objets du quotidien est une constante dans le style « Pop Art » (Marcel Duchamp fut, d’une certaine manière, un précurseur) : un porte-manteau transformé en sculpture ou un tambour de machine à laver en table basse.

Tout est permis, puisque chacun de nous, comme l’affirmait Andy Warhol, peut réaliser une œuvre avec ce qu’il a sous la main. Alors, détournez !

 

Déco pop : le triomphe du plastique, des couleurs fluos et psychédéliques

 

Dans un intérieur de style pop, on peut tout mélanger en un joyeux melting-pot : du plastique sur le sol, les murs et les meubles et du formica pour les tables et les éléments de cuisine ; des tissus aux couleurs psychédéliques imitant les déformations visuelles sous l’emprise d’hallucinogènes et des poufs couleur bonbon que l’on a envie de croquer.

N’hésitez pas non plus à peindre vos murs en deux tons : de l’orange fluo et du jaune citron dans la salle de bains, du rose fuchsia et du rouge dans le salon, mais utilisez de la peinture acrylique.

Et pensez au canapé rouge trouvé dans la rue qui ornait la Factory de Warhol !

 

Des meubles et des accessoires aux formes arrondies et un hamburger géant

 

Il n’y a pas d’angles dans une déco « pop » (Lichtenstein voulait échapper à la tyrannie du rectangle !).

Choisissez des meubles et des accessoires aux formes arrondies : des luminaires design arrondis, un seau à glaces en forme de pomme, une table champignon, des fauteuils sphères ornés de gros pois, des chaises en boule, un téléphone années 60 avec son clavier rond (en orange vif !), un cendrier boule chromé, et des tabourets « Tam Tam », vous vous souvenez ?

Aux murs, des stickers géants représentant des traînées de lumières dans un décor urbain, des planches de « comics » agrandies, des sérigraphies reproduites sur du plexiglas qui s’inspirent des icônes de la culture populaire américaine : Marylin Monroe vue par Andy Warhol, Mickey et Donald détournés par Roy Lichtenstein ; la pochette « banane » du Velvet Underground…

Et vous approchez de l’esprit « Pop Art » ; un flipper dans le salon, un tapis reprenant l’effigie d’une voiture dupliquée dans la chambre des ados… et, dans une assiette rose, un hamburger géant.

Mixez et vous touchez en plein dans le mille ! Les enfants adoreront. N’ayez surtout pas peur du kitsch !

Catégories

Articles similaires

Partager cet article