Les différents types de papiers peints

types-papier-peint

Après la vogue des murs blancs, c’est le retour en grâce du papier peint, avec un très large choix de motifs. Pour le ton qu’il donne à une pièce, et pour le plaisir de confectionner un chez-soi à nul autre pareil… Et surtout, parce que les technologies ont évolué : le papier peint résiste mieux, il s’adapte à toutes les pièces, il se pose et se dépose beaucoup plus facilement qu’à l’époque des salons sixties aux grands motifs géométriques…

Tour d’horizon des différents types de papier-peint

 

papier-peint-classiqueLes papiers peints traditionnels

Le papier peint traditionnel est le plus fin, donc le plus fragile, mais également le plus économique. Il bénéficie de la vogue actuelle grâce à une grande variété de motifs, jusqu’aux plus extravagants : super héros, livres en trompe l’œil, chinoiseries, et toutes les déclinaisons de fleurs imaginables…

Un peu fragile, il convient aux murs les moins exposés au contact, comme la chambre ou le bureau.
Il existe en version plus épaisse, composé d’une double couche de papier : un peu plus coûteux, mais plus résistant (recommandé pour les murs de couloir ou de cage d’escalier, soumis aux chocs) et plus facile à poser.

 

Les papiers peints vinyles

papier-vinyle-expanseLes papiers peints « vinyles » sont recouverts d’une pellicule de PVC qui les rend plus résistants (aux griffures par exemple), imperméables et donc lessivables. Un gros atout pour les murs soumis à une forte fréquentation, avec risque de taches et autres projections, et qui permet donc d’amener le papier jusque dans la cuisine ou la salle de bains.

Les papiers peints vinyles sont « pelables » : si vous voulez changer de décor, il vous suffira tirer la couche supérieure de vinyle, comme on pèle un fruit, et vous pourrez appliquer un nouveau revêtement sur la couche inférieure.

 

Les papiers peints expansés

Les papiers peints expansés présentent une surface à reliefs, gaufrée, qui offre à la fois des motifs délicats aux papiers peints unis, et un masque par-dessus les éventuelles irrégularités de surface.

On trouve des papiers peints vinyles expansés, qui offrent également des qualités de résistance et d’imperméabilité.

 

papier-peint-intisseLes papiers peints intissés

Derniers nés de la famille, les papiers peints intissés, composés partiellement ou en totalité de fibres textiles, présentent de nombreux avantages. Précollés sur le verso, ils se posent après encollage du mur : pas de table à tapisser, pas d’encollage lé par lé ni de détrempage. Un beau gain de temps, avec un meilleur rendu, car les tracas liés à la colle sont évités.

Le papier-peint intissé se décline en deux catégories : papier sur support intissé, ou vinyle sur support intissé, qui cumule les avantages de ses deux familles d’origine.

Les papiers peints intissés sont « strippables » : ils se décollent du mur à la main, sans décolleuse-vapeur et sans gros efforts…

Alors, faites votre choix, prenez-vous au jeu, et visez large pour poser du papier-peint : pourquoi pas, comme autrefois, la chambre aux murs et portes de placards recouverts du même papier peint, et jusqu’au couvre-lit assorti ?

Catégories

Articles similaires

Partager cet article