Tuto – créer une cloison végétale

tuto-creer-cloison-vegetaleCrédit photo : maplantemonbonheur.fr

Pour diviser l’espace sans faire barrage à la lumière, les cloisons s’immiscent dans nos intérieurs. Cloisons bibliothèque, paravents, coulissants en verre… l’espace s’ouvre pour se refermer avec subtilité afin de ménager des coins lecture, TV, repas, etc. Les zones ainsi structurées gagnent en intimité tout en profitant de la lumière.

A l’heure où le végétal rentre dans le décor, la cloison peut aussi se faire support de plantes… Nous vous proposons donc de créer une cloison végétale avec un tressage de cordes naturelles. C’est l’occasion de mettre en scène les plantes du moment*, ici les fleurs blanches parfumées, que vous pourrez changer au gré des saisons. Pour notre cloison végétale, nous avons choisi des plantes grimpantes, le Stephanotis ou Jasmin de Madagascar et le Jasmin, qui ont toutes deux pour particularité de s’aventurer au gré de leurs errances dans le maillage de la cloison. Droit, le Gardénia joue les contrepoids de ce tableau artistique.

Réaliser une cloison végétale, pour une expérience olfactive

 

Cette réalisation en macramé moderne n’est pas seulement un séparateur de pièce original, c’est aussi un mur d’effluves qui saura se rappeler à vous subtilement. Le choix de ces trois plantes d’intérieur n’est pas dû au hasard. Enivrantes, les senteurs des jasmins et des gardénias se combinent entre elles pour embaumer nos intérieurs avec une note de valeur refuge propice à la quiétude. Fortes de leur feuillage vert foncé dont émergent des fleurs d’un blanc crémeux, elles sont faciles à vivre et distillent une petite dose de bonheur dans notre quotidien.

 

creer-cloison-vegetale-materiel-utilisé

Crédit photo : maplantemonbonheur.fr

Créer une cloison végétale : le matériel

 

  • plantes à fleurs blanches odorantes (nous avons choisi le Gardénia, le Jasmin et le Stéphanotis)
  • casseroles (une casserole par plante) ou contenants au choix
  • 1 sécateur
  • 1 bâton de 120 cm de long
  • planches de bois
  • 12 x 6 m de corde solide
  • 1 perceuse avec un foret de l’épaisseur de la corde
  • 1 mètre

 

 

 

Créer une cloison végétale : la réalisation

 

Crédit photo : maplantemonbonheur.fr

 

 

Étape 1 :

Accrochez le bâton au plafond à l’aide de filins puis attachez les 12 cordes autour du bâton de façon à former 12 paires, soit 24 cordes (nœuds en tête d’alouette).

Commencez le macramé en réalisant des nœuds plats très lâches.

 

 

 

 

 

 

creer-cloison-vegetale-etape-2

Crédit photo : maplantemonbonheur.fr

 

 

Étape 2 :
Percez les planches aux 4 coins et passez les cordes à travers. Sécurisez chaque planche avec un nouveau nœud. Continuez ainsi jusqu’au bout de la corde.

 

 

 

 

 

 

 

 

creer-cloison-vegetale-etape-3

Crédit photo : maplantemonbonheur.fr

 

 

Étape 3 :


Disposez les plantes dans de jolies casseroles ou autre contenant de votre choix et disposez-les sur les planches. Le Stephanotis et le Jasmin s’enlaceront aux cordes tandis que le Gardénia ne bougera pas.

 

 

 

 

 

 

Cloison végétale : conseils beauté des plantes

 

  • creer-cloison-vegetale

    Crédit photo : maplantemonbonheur.fr

    Le Gardénia apprécie une exposition tamisée sans soleil direct. Il raffole d’une terre bien drainée sans eau stagnante. Il est préférable de vaporiser le feuillage et de supprimer les fleurs fanées pour que la plante continue à s’épanouir. Bien entretenu, il peut offrir plus d’une centaine de fleurs au parfum envoûtant.

  • Le Stephanotis ne refusera jamais une bonne douche froide, mais attention à ne pas le noyer ! Il aime la lumière mais pas le changement : une fois ses boutons floraux apparus, il est préférable de ne pas modifier son exposition afin d’assurer sa floraison.
  • Quant au jasmin, il demande un apport d’engrais à raison de deux fois par mois pour favoriser sa floraison et sa croissance. Il s’épanouit dans une pièce lumineuse, exposée sans excès au soleil. Doté d’une croissance rapide, il nécessite beaucoup d’eau et apprécie une motte légèrement humide.

 

 

* « À Chaque Mois Sa Plante » est une initiative de l’Office des Fleurs, cofinancée par l’Union Européenne.

Catégories

Articles similaires

Partager cet article