Idées déco pour un intérieur « bohème » sept28

Idées déco pour un intérieur « bohème »

deco-style-boheme

Que vous viviez dans une chambre de bonne sous les toits à la manière des disciples désargentés de Murger, ou dans un loft cossu de la rive gauche style bobo, vous êtes « bohème », et rien n’échappe à votre curiosité quand vous musardez dans les rues du vieux Paris : un livre rare, un fauteuil tulipe, une lampe art déco … ou un vieux café avec ses banquettes en moleskine rouge. Vous rêvez d’un intérieur qui vous ressemble : un peu dandy, un peu esthète. Voici quelques idées pour réaliser une déco « bohème ».

Déco bohème : le style « atelier d’artiste »

Vous vous souvenez de la bohème de Montmartre et de Montparnasse : de petits vitraux qui jouent avec la lumière, un plancher en bois patiné sur lequel traînent des tubes de peinture, un chevalet sur lequel vous avez accroché la reproduction d’un Picasso période bleue, une poignée d’ouvrages sur l’art des Années folles jetée négligemment sur un matelas recouvert d’un édredon patchwork et un fauteuil à oreilles pour rêver. Vous attendez la muse qui viendra poser pour vous.

Déco bohème : le style « bistrot »

Le bistrot, ce fut longtemps le port d’attache de la bohème, son refuge. Alors, si vous disposez de suffisamment de place, réservez-vous un coin bistrot pour y chercher l’inspiration : un vrai zinc devant un large miroir bordé de cuivre, des tabourets et des chaises Thonet avec leur cannage d’origine, une rangée d’apéritifs oubliés (Dubonnet, Quinquina St Raphaël, Picon, Guignolet), un petit service à absinthe avec sa fontaine, un percolateur, un guéridon en marbre recouvert d’une nappe Vichy et quelques photos de Doisneau et de Ronis, eux aussi familiers des bistrots.

Vos amis peuvent passer commande.

 

Déco bohème : le style « cabinet de curiosité »

Vous collectionnez les objets insolites, pourvu qu’ils soient poétiques, c’est votre charme « bohème ». Alors, transformez votre intérieur en cabinet de curiosités : une cage à oiseau en bambou dont vous avez laissé la porte ouverte (vive la liberté !) ; une horloge dont l’aiguille s’est arrêtée (un « bohème » est un artiste pour lequel le temps n’a pas d’importance) ; un petit globe de mariée en verre soufflé qui retient des étoiles de mer (c’est beau comme une métaphore). Tout, dans une maison au décor « bohème », doit avoir un sens … caché.

La « deudeuche » vous attend en bas dans la rue ! Vous la rejoignez, l’écharpe négligemment rejetée en arrière, vous prenant un peu pour Rimbaud : « Je m’en allais, les poings dans mes poches crevées », rêvant d’ « amours splendides »… La vie de bohème !

Catégories

Articles similaires

Partager cet article