La tendance Tie and Dye en décoration

tendance-tie-dye-decoCrédit photo : Peintures Théodore collection

Voici le temps des Hippies et des babas cool revenu ! Porté par le renouveau du vintage, le Tie and Dye se refait une beauté avec des jeux de dégradés qui apporte de la fraîcheur et du rythme dans la déco.

 

Le Tie and Dye qu’est ce que c’est ?

Petit retour en arrière pour celles et ceux qui, dans les années 60-70, ont cultivé l’expression libre, celle du tissage, de la teinture et du tricotage en tous genres. La roue tourne et nous voilà revenu à un temps où le faire soi-même s’érige en valeur d’expression de soi.

C’est dans cette mouvance que le Tie and Dye nous revient comme pour titiller notre sens de la créativité. Des vêtements jusqu’aux cheveux en passant par la déco, la recette se réinvente pour pimenter notre quotidien.

Venant tout droit des Etats Unis où elle appartient à l’esthétique hippie des années 60, elle s’est répandue en déferlante sur notre vieille Europe pour perdurer jusque dans les années 70. Si hier, le Tie and Dye stigmatisait une forme de créativité débridée appartenant à une génération avide de différence, son approche est aujourd’hui beaucoup plus chic. Ses motifs flirtent désormais avec des jeux de rayures en dégradés de couleurs qui s’estompent dans un flou artistique. De quoi nous rappeler aussi la grande époque des photos de David Hamilton !

 

Le Tie and Dye : comment ça marche ?

deco-tie-dye

Crédit photo : Peintures Théodore collection

A la base, la technique du Tie and Dye relève du « do it yourself ». Elle s’est d’abord appliquée sur les vêtements puis plus récemment sur les cheveux jusqu’à devenir une tendance forte mais revisitée en déco.

Il s’agit d’un procédé de teinture par nœuds dont la gymnastique consiste à nouer (to tie) et à teindre (to dye) un textile de couleur blanche ou coloré. Les effets créatifs diffèrent selon la façon de nouer ou de plier le textile, générant ainsi des motifs insolites et des variations de couleurs en rupture ou en balayage.

Pour faire entrer le Tie and Dye dans la déco, vous trouverez sur le marché bon nombre d’accessoires – coussins, vaisselle, bougies, rideaux, etc.- qui s’inspirent de la technique, partant d’une couleur qui s’évanouit jusqu’au blanc ou travaillant l’effet en version bicolore.

 

 

 

 

 

Décoration Tie and Dye : s’amuser avec les couleurs et les effets, personnaliser, réinventer…

Rien ne vous empêche de revenir au Tie and Dye pour vous en réapproprier le style dans un look « hippy chic ».

Là, la déco tie and dye se fait plus décontractée et inventive. Vous pouvez ainsi imprimer votre touche personnelle sur des textiles chinés, des draps blancs à reconvertir en nappe ou en rideaux d’été.

A moins que vous ne choisissiez de vous en inspirer pour créer un effet peinture en dégradé, façon lavis ou aquarelle, sur un pan de mur ou sur une commode chinée.

Pour créer un dégradé simple (en haut ou en bas ou sur plusieurs bandes), il suffit de positionner un ruban de masquage à la hauteur désirée, de commencer par peindre une bande puis la seconde en veillant à retirer le ruban de masquage sans attendre le séchage. Là, vous n’avez plus à tirer la couleur (quitte à en rajouter) à l’aide d’une brosse en tapotant afin de la faire mordre sur l’autre couleur. Commencez par un dégradé de teintes pastel, aussi facile qu’harmonieux pour une chambre d’enfants par exemple !

 

deco-tie-dye-salon

Crédit photo : Peintures Théodore collection

 

Catégories

Articles similaires

Partager cet article