Le sol stratifié, mode d’emploi

Le sol stratifié mode d'emploi

De plus en plus courant dans les habitations, le revêtement de sol stratifié est économique, facile à poser et à entretenir et permet une grande variété de décors, notamment de type parquet. Qu’est-ce qu’un sol stratifié, quelles sont ses caractéristiques et comment le poser ? Mode d’emploi.

 

Le revêtement stratifié, une superposition de couches

 

sol-stratifie-mode-emploiLa couche supérieure du sol stratifié, dite couche d’usure, comporte le décor (imitation bois, béton, etc.) ainsi qu’une protection et une couche de finition.

Au centre du stratifié, se trouve un panneau de fibres de moyenne ou haute densité (MDF ou HDF), selon la qualité du produit.

Enfin, la couche inférieure est appelée “de contre-balancement”, puisque c’est elle qui stabilise le revêtement.

 

Pour faire votre choix dans les nombreux modèles de parquets stratifiés, les caractéristiques d’usage sont primordiales. Ce sont elles qui déterminent la résistance du sol par rapport à son usage domestique :

  • usage modéré (classe 21) pour la chambre et le séjour
  • usage normal (classe 22) pour le séjour, la salle à manger et le couloir
  • usage important (classe 23) pour les escaliers, l’entrée ou encore la cuisine

 

 

Pour poser du stratifié, clipsez !

Pose du sol stratifié

Avec une épaisseur de 7 à 11 mm, le parquet stratifié peut recouvrir n’importe quel support (béton, carrelage, parquet…) sans surélever le niveau du sol, à condition que la surface soit sèche et plane.

Un enduit de ragréage peut permettre d’obtenir une surface parfaitement lisse. La pose préalable d’un film polyane est impérative pour éviter les remontées d’humidité et une sous-couche permettra une meilleure isolation phonique.

Enfin, pour le sol stratifié en lui-même, un système d’emboîtage des lames, “à clipser”, permet une pose flottante ne nécessitant pas l’usage de colle.
Seule contrainte technique : il faut prévoir un joint de dilatation sur le pourtour de la pièce, en fonction de la taille du revêtement à poser (8 mm minimum), joint qui sera ensuite recouvert par les plinthes.

 

 

Les “plus” du stratifié

L’entretien d’un revêtement de sol stratifié est simple : aspirateur ou balais feront l’affaire.

Sensible à l’eau, évitez l’humidité et absorbez rapidement un liquide qui s’y renverse. Enfin, n’utilisez aucun produit abrasif, susceptible d’endommager la couche supérieure du stratifié.

Côté déco, l’imitation bois est le décor le plus courant : chêne, hêtre, merbau… La technique du “grainage au rapport” permet de restituer la structure de la matière imitée : les veines du bois en relief, par exemple. Enfin certains stratifiés sont chanfreinés (les lames ont les bords biseautés), ce qui donne un sol imitation parquet des plus ressemblant.

Catégories

Articles similaires

Partager cet article