Quel parquet choisir pour le salon ?

Parquet chene massif salon

Parmi les différentes essences de bois, les multiples épaisseurs de lames et les diverses couleurs et finitions, choisir le bon parquet pour le salon demande une réflexion en amont.

Voici les éléments dont vous avez besoin pour faire votre choix et assurer une bonne longévité à votre parquet.

 

Quelle essence de bois privilégier au salon ?

Première recommandation : choisir un parquet dont la robustesse sera en adéquation avec son utilisation.

Il existe quatre classes de dureté d’essences de bois, de A pour les bois tendres à D pour les plus durs.

Pour le salon, la classe sera déterminée en fonction de sa fréquence d’utilisation. Par exemple, si votre salon est également votre salle à manger, s’il donne sur l’extérieur et constitue donc une zone de passage intense, on privilégiera des bois de classe C (chêne, frêne, moabi…) ou D (ébène, ipé, merbau…).

En revanche, s’il s’agit d’une pièce isolée, les bois tendres de classe A (épicéa, sapin…) ou mi-durs de classe B (pin, merisier…) seront adaptés.

En plus de la dureté du bois, l’épaisseur des lames est également cruciale pour sa longévité. Pour le salon, une épaisseur de 3,2 à 4,5 mm est suffisante s’il s’agit d’une zone de passage moyen, c’est-à-dire sans accès vers l’extérieur. En revanche, il faudra opter pour un parquet de 4,5 à 7 mm d’épaisseur si votre salon est une zone de passage intense ; s’il est attenant à l’entrée et doit être traversé pour accéder aux autres pièces par exemple.

 

Quelle pose choisir pour le parquet du salon ?

Parquet pose flottante dans le salon

Parmi les trois types de pose qui existent – pose clouée, pose collée ou pose flottante – la pose qui sera la plus adaptée à votre salon dépend de plusieurs facteurs.

Tout d’abord le type de support sur lequel votre parquet sera fixé : sur une moquette rase, seule la pose flottante peut fonctionner ; s’il s’agit d’une chape de béton, la pose clouée est exclue, etc.

D’autre part, certains types de parquet appellent une pose en particulier : la pose clouée est par exemple idéale pour un parquet massif.

La pose collée, elle, sera impérative si votre salon possède un chauffage par le sol.

Enfin, si vous cherchez à refaire le sol du salon sans engager de gros travaux, la pose flottante est rapide et facile à mettre en œuvre grâce à un système de clips. Renseignez-vous donc bien avant de choisir votre parquet pour vous assurer que toutes les conditions seront remplies.

 

Les couleurs et finitions de parquet adaptées au salon

Parquet blanchi pour le salon

Outre les caractéristiques techniques, le choix de votre parquet au salon repose en grande partie sur des critères esthétiques.

Ainsi, une essence claire, comme le chêne ou le pin, utilisée pour un parquet massif donnera une ambiance naturelle à votre salon. Une finition huilée permettra de conserver son aspect brut.

Pour donner un côté plus moderne à votre salon, le parquet peut également être blanchi ou teint afin de rehausser sa couleur d’origine. La finition vernie est alors recommandée pour en faciliter l’entretien.

Il existe même des teintures spécialement conçues pour le parquet. Tout en colorant le bois de teintes plus ou moins vives, orange, rouge, gris ou même bleu lagon, elles laissent apparaître le veinage du bois.

Attention cependant au rendu qui sera différent selon la couleur originelle du bois : d’une manière générale, un parquet clair sera plus simple à colorer qu’une essence foncée, qui altèrera probablement la couleur finale.

Catégories

Articles similaires

Partager cet article