Tendance, le carreau de ciment

tendance-carreaux-cimentCrédit photo : Gerflor

A l’instar du Terrazzo, le carreau de ciment a le vent en poupe. Vous pouvez préférer l’authenticité de l’original ou ses imitations car son motif traditionnel est désormais devenu un must de la déco.

Pas besoin de se prendre la tête en déco, tablez sur des matériaux nobles, bruts et naturels (bois, marbre, fer, béton…) et votre déco tiendra la route pendant des années. Intemporels, ces matériaux ont aussi l’avantage de prendre une patine dans le temps qui leur apporte un vieillissement des plus noble. Le carreau de ciment qui ajoute à sa résistance, des motifs et des couleurs, appartient au registre de ces matériaux inaltérables. S’il est plus onéreux que les imitations en grès cérame par exemple, son atout est d’être teinté dans la masse d’où des carreaux extrêmement résistants à l’usure et au passage. Retour sur l’histoire du carreau de ciment et l’engouement que son motif suscite.

 

Le carreau de ciment, un produit traditionnel à l’épreuve du temps

 

carreaux-ciment-sol-mur-cuisine

Crédit photo : Tile of Spain

Le carreau de ciment s’est développé dans le sillage de la production industrielle de ciment. Le ciment étant un liant qui était déjà utilisé pour la réalisation de travaux de construction dans l’antiquité.

Carreaux pressés, réalisés manuellement sans cuisson, à base de ciment teinté et de poudre de marbre, les carreaux de ciment conviennent aussi bien pour le sol que pour les murs. Leur procédé de fabrication a été inventé en France à la fin du 19e siècle pour se répandre ensuite dans toute l’Europe.

Réalisés à partir d’un mélange de ciment blanc avec de la poudre de marbre blanc et des pigments de couleur, ils sont confectionnés selon la technique de cloisonné dans un moule en acier au format du carreau (généralement 20 cm x 20 cm mais aussi 10 × 10, 15 × 15, 25 × 25 voire 40 × 40 cm) dans lequel on insère un répartiteur de couleurs qui induit le motif. L’artisan verse alors une pâte colorée différente (à hauteur de 2 à 5 mm) dans chacun des compartiments du répartiteur de couleurs qu’il retire ensuite. Cette pâte est issue d’un mélange de ciment blanc, de poudre de marbre blanc, de sable et de pigments.

Le carreau est ensuite saupoudré d’un mélange de ciment gris et de sable (à hauteur de 2 à 5 mm) qui agit comme un buvard. Puis, on finit de remplir le moule avec du mortier gris. Une fois refermé, le moule est placé quelques minutes sous une presse hydraulique (4 tonnes). Il est ensuite démoulé et immergé dans l’eau pendant 24 heures.

Une fois le ciment durci, les carreaux sont nettoyés pour enlever la laitance puis stockés durant 28 jours dans une chambre humide afin de parachever la réaction chimique opérée avec l’eau sur le ciment jusqu’à leur séchage final.

 

Du savoir-faire artisanal au déploiement du motif des carreaux de ciment

 

papier-peint-carreaux-ciment

Crédit photo : UGEPA

Les carreaux de ciment s’inscrivent dans la mouvance des savoir-faire artisanaux qui suscitent aujourd’hui toute notre admiration. Alternative à la pierre et au marbre, le carreau de ciment s’est également substitué à la mosaïque pour former des tapis de sol aux motifs sophistiqués, composés de différentes tailles de carreaux avec frises.

Si les motifs traditionnels sont toujours sur le devant de la scène, ils se réinventent pour se moderniser, suivant depuis toujours les grands courants artistiques. Dans l’air du temps, ils plongent avec gaieté dans la mouvance du Pop Art, des Seventies ou du style scandinave avec des géométries colorées et audacieuses.

Le carreau de ciment ne déroge pas non plus à ses compositions en tapis. Pour ce faire, on l’associe dans une même pièce à des carreaux en céramique unis comme il se prête à des calepinages savants avec d’autres matériaux comme le parquet, la tommette ou l’ardoise.  Il inspire aussi la déco en prêtant ses motifs aux revêtements de sols vinyles, aux papiers peints, aux stratifiés, aux plinthes, aux stickers, à l’art de la table, au prêt-à-poser en crédences, etc.

Du sol au plafond, les carreaux de ciment donnent du cachet à votre intérieur en apportant une touche graphique, colorée et vintage.  C’est la rançon de leur succès intemporel !

Catégories

Articles similaires

Partager cet article