Tout savoir sur les parquets

tout-savoir-parquet-differents-types

Massif, contrecollé ou stratifié, le parquet se décline en fonction de vos goûts, mais aussi de votre budget. Apprenez à reconnaître les différents types de parquets, leurs avantages et leurs inconvénients, pour faire un choix éclairé.

 

 

Le parquet massif, le bois à l’état brut

 

le parquet massif a reconnaitreConstitué de bois brut, le parquet massif a une épaisseur qui varie entre 14 et 23 mm.

Chaque lame est taillée dans la même essence de bois et permet la pose collée (pour les plus fins) ou la pose clouée (pour les plus épais).

Chêne, hêtre, merbau, pin des Landes ou encore wengé, de nombreuses essences sont disponibles.

Vendu à l’état brut, le parquet massif est le plus onéreux des parquets et requiert des finitions : raplannissage, ponçage, application d’un vernis, d’une teinte à bois, d’une cire ou d’une huile, vitrification,…

C’est cependant le type de parquet le plus résistant et le plus naturel, avec un rendu de très haute qualité.

 

 

 

Le parquet contrecollé, difficile à démasquer !

 

le parquet contrecolle difficile a demasquerA première vue, une fois posé, difficile de faire la différence entre un parquet massif et un parquet contrecollé. Mais contrairement au parquet massif, le parquet contrecollé (aussi appelé multicouche) se compose de plusieurs strates : celle dite d’usure est la couche visible, composée de l’essence de bois choisie (2,5 mm minimum). Le milieu est fait de particules de bois agglomérées ou de panneaux de fibres de bois en haute densité et, enfin, la dernière couche est un contreparement en bois déroulé.

Principaux avantages du parquet contrecollé : il est environ 20 % moins cher qu’un parquet massif, vous l’achetez déjà vernis et il est adapté aux différentes méthodes de pose.

 

 

Le sol stratifié, une imitation du parquet

 

le parquet stratifie une imitation de parquetSi le parquet contrecollé peut se confondre avec un parquet massif, le parquet stratifié ne laisse que peu de doute.

Il s’agit bien d’un revêtement de sol et non d’un parquet au sens strict, puisqu’il n’est pas composé de bois : le sol stratifié est recouvert d’une feuille imprégnée de résine mélaminée au motif imitant le bois.

Évidemment, il est bien moins onéreux qu’un parquet (jusqu’à quatre fois moins cher) et se pose très facilement.

Facile à entretenir, le sol stratifié convient à toutes les pièces de la maison sans exception. En revanche, il est moins durable qu’un parquet massif ou contrecollé et nécessite le changement d’une lame endommagée.

Catégories

Articles similaires

Partager cet article