Trois idées originales pour aménager vos combles

amenager-comble
Vous vous êtes décidé, avec une pointe de nostalgie, à aménager vos combles. Désormais tout espace doit être fonctionnel, et le grenier des vieilles maisons, caverne d’Ali-Baba ou refuge, pour rêver et farfouiller, a fait long feu. Mais les difficultés sont nombreuses et diverses, du moins dans les habitations anciennes : accès peu commode, hauteur de plafond limitée, mauvaise isolation, peu ou pas de fenêtres, absence de raccordement au chauffage central, etc. Ce qui peut impliquer des travaux assez lourds selon la ou les pièces que vous souhaitez aménager. Dans les habitations plus récentes, il suffira d’adapter l’existant.
Voici trois idées pour sortir des sentiers battus, en mêlant plaisir, originalité et convivialité.

Une salle de cinéma (Home cinéma) au dessus des toits

Il n’est pas très difficile de « faire le noir » dans des combles (c’est dans leur nature d’être obscurs). D’une contrainte, vous ferez un avantage, si vous avez le projet d’installer une salle de cinéma miniature. De vieux fauteuils chinés dans les brocantes, quelques affiches de nanars pour plonger dans une ambiance rétro, un distributeur de pop-corn pour la gourmandise et un équipement haut de gamme : écran plat géant, écran de projection, vidéoprojecteur. À l’entracte, un coin bar à lumière tamisée où vous irez rejoindre vos invités en fredonnant : « Sur l’écran noir de mes nuits blanches… »

Un bureau-bibliothèque dans les combles

Les combles, voilà le refuge idéal pour les lecteurs passionnés, les boulimiques ou les gourmands d’aventures livresques, … ou les travailleurs à domicile.
Des bibliothèques qui s’harmonisent avec les poutres de la charpente, des malles de voyage dans lesquelles vous rangerez soigneusement vos dossiers (autant ne pas reproduire les bureaux impersonnels des entreprises), un large bureau en verre ovale et quelques chaises en plexiglas pour donner une illusion d’espace et un gage de modernité, des ordinateurs high-tech qu’éclairent des lampes de bureau vintage (pour le contraste), et un nid douillet pour le salon de lecture.
Si la toiture de votre maison ou de votre appartement est plate, pensez à un puits de lumière, comme un hublot ouvert sur le ciel. Et pareil au capitaine Nemo, vous voguerez vers l’inconnu…

Une chambre sous les combles pour un adolescent

Vivre sous les combles peut être un choix, surtout à l’âge de l’adolescence. Quelle belle idée que de passer par les toits pour prendre son envol avant d’affronter les mille péripéties de la condition d’adulte.
Mais laissez à votre (encore) enfant le soin de créer son propre univers. Indépendance et légèreté sont les mots-clés si vous voulez qu’il profite pleinement de cet âge intermédiaire pas forcément ingrat, et ne vous inquiétez pas si les murs deviennent les supports privilégiés de ses états d’âme (posters, stickers ou graffitis).
Il appréciera que vous respectiez son penchant assumé pour le désordre (évitez de passer systématiquement derrière lui quand il est parti pour le lycée), mais accompagnez-le doucement vers un début d’organisation pratique : un lit pour lui, ses peluches et son mini-ordi (ne lui imposez pas le lit à baldaquin de grand-père et grand-mère !), un bureau pour le côté sérieux des choses, quelques chaises dépareillées (le « bon goût », c’est un truc de vieux !), un portant pour la garde-robe (il n’aime pas ce qui est enfermé), une bibliothèque design avec des rangements ouverts, une table basse pour entreposer l’iPhone, la console de jeu et le classeur de mathématiques.
Vous êtes des parents prévenants. Faites lui installer son coin salle de bains avec un miroir (en rotin, pour le fun). Il ou elle aura ainsi tout le loisir de se regarder grandir.

Le conseil Mr.Bricolage : il appréciera aussi que vous fermiez les yeux quand montent des visiteurs ou des visiteuses, et ne passez pas outre ses consignes quand il placardera sur la marche d’escalier : « Ne pas déranger ». Un petit tableau noir posé discrètement sur le palier de l’escalier fera l’affaire.

Le moyen le plus commode pour accéder aux combles, c’est encore l’escalier. Évitez toutefois les échelles de meunier ou les escaliers en colimaçon, vous seriez très embarrassé pour hisser votre mobilier. Préférez un escalier tournant (à un ou deux angles), avec rampe et contremarches, qui assurera un maximum de sécurité et facilitera les passages.

Catégories

Articles similaires

Partager cet article